Contact
Locations

J ARCHITECTURE
12 rue Marcellin Berthelot
29770 Audierne

TON SUR TON ET MONOCHROME

Un intérieur de caractère

minimalisme et modernité

Le minimalisme est un contrepoint parfait à une modernité qui, plus que jamais, nous bombarde de stimulations visuelles. Il est parfois bien difficile de faire des choix pour son intérieur tant les propositions et les modes se succèdent à une vitesse folle.

Lorsqu’on pense au minimalisme nous avons souvent en tête des espaces blancs et épurés de toute distraction, des savants mélanges de tons gris, ou de matière unique.

Le monochrome

C’est le « Carré Blanc sur fond Blanc » de Kasimir Malevitch en 1915 qui est considéré comme le premier monochrome de l’Histoire de l’Art, s’inscrivant dans le mouvement artistique du minimalisme. Ont suivi beaucoup d’artistes, comme Pierre Soulages, Ad Reinhardt, ou encore Yves Klein, qui a donné son nom à cette célèbre couleur : le « Bleu Klein ».

De la couleur

Le meilleur exemple d’application du « ton sur ton » semble être la Casa Luis Barragan (1955). Des intérieurs baignés de rose, tantôt en peinture sur les murs, tantôt en reflets sur les vitrages et plans d’eau, ou se confondent les objets et les espaces. La couleur n’étant plus une entrave au minimalisme.

Applications

Rester sobre, dans une démarche minimale et contemporaine, tout en utilisant de la couleur est possible. C’est un réel parti pris qui donne beaucoup de caractère à un espace mais aussi aux objets. En choisissant une couleur unique ou deux couleurs ton sur ton, on limite l’effet « encombrant » des meubles qui ne sont pas forcement sur-mesure en intégrant l’objet dans l’espace. Ce qui permet par exemple de « fondre » un radiateur ou de faire vivre un objet d’occasion désuet. On peut notamment choisir une couleur et la décliner en plusieurs matériaux (peinture, carrelage, bois…).